Hygiène intime et ménopause : tous nos conseils

Sécheresse intime, on vous dit tout !

Vers 45-50 ans, l’arrivée de la ménopause peut perturber votre quotidien. La diminution de la production des hormones féminines peut entraîner bouffées de chaleur, suées nocturnes mais aussi sécheresse vaginale alors qu’à cette étape de votre vie vos envies sont en plein renouveau ! Ce chamboulement hormonal a également des répercussions au niveau intime : la vulve et le vagin ne sont plus imprégnés d’hormones féminines. Les muqueuses deviennent plus minces, plus fragiles, et peuvent facilement s’irriter. Même au quotidien, une gêne  telle que des irritations liées à la sécheresse intime, peuvent apparaître.

L’hygiène intime à la ménopause

Tout d’abord, si vous souffrez de sécheresse intime, optez pour une hygiène intime adaptée : port de sous-vêtements en coton pour limiter le risque d’irritations, toilette intime quotidienne avec la main plutôt que le gant de toilette, etc.